Bientôt le chaos ?

1929 Crash boursier et grave crise économique...

10 ans plus tard débute la 2ème guerre mondiale (en Europe)

2008 début de la plus grave crise depuis...1929 !

2018 sera-t-il le début de la 3ème guerre mondiale ?

A qui profite (profitera encore) le "crime" ?

Plus les ficelles sont grosses et moins on les voit !

STOP !

U.S.A

Oh, You are Crazy!

Please shut up !

Remember that...

Vietnam 1969

Bombes au napalm

Combien de victimes ?

Sans oublier l'IRAK (le gros mensonge) ni l'Afghanistan et la Libye, le "chaos" partout...

Londres 22 Mars 2017

+ 5 morts...

Stockholm 7 Avril 2017

+ 4 morts...

FRANCE 20 Avril 2017

238 morts... +1


Caressez moi !

Caress me !

 

Pour ne pas oublier Gilles Villeneuve…

____________________________________________

 

 

 

En ce 32ème anniversaire de sa mort ce 8 mai 2014, un site à découvrir sur ce pilote unique, quel meilleur hommage peut lui être rendu ?

http://www.ventisetterosso.it/fra/home.html

 

 

Comment ne pas parler de Gilles Villeneuve quand on parle de F1 et comment ne pas faire de comparaison avec Ayrton Senna ?

 

 

Tous les deux ne courraient que pour gagner coûte que coûte...

La Victoire à tout prix.

"Le second était le premier des perdants !"

Cette phrase résume bien l'état d'esprit de ces 2 Pilotes au fort tempérament.

PRESENTATION DU PILOTE :

   Gilles Villeneuve (18 janvier 1950 à Saint-Jean-sur-Richelieu, Québec - 8 mai 1982 à Zolder, Belgique) était un pilote automobile canadien. Malgré un palmarès relativement peu étoffé (6 victoires en Grand Prix), son style de pilotage hautement spectaculaire ainsi que sa mort tragique aux qualifications du GP de Belgique 1982 ont contribué à faire de lui l'une des légendes de la Formule 1.

   Son fils Jacques, lui aussi pilote de course, est devenu champion du monde de F1 en 1997.

"Source Wikipédia"

VIDEOS

Son parcours en images...

 

 

 

                   L’ACCIDENT TRAGIQUE...              

________________________________

   C'est à l'occasion des essais du Grand Prix de Zolder en Belgique que Villeneuve trouve la mort. Lancé à haute vitesse, il rattrape la March de Jochen Mass qui roule au ralenti. Constatant l'arrivée de la Ferrari dans ses rétroviseurs, Mass change de ligne pour lui ouvrir le passage, au moment même où le Canadien entreprenait de le déboîter.

   La Ferrari heurte très violemment la March par l'arrière, puis décolle, avant de retomber lourdement et de partir dans une série de tonneaux au cours de laquelle Gilles est éjecté. Gisant inanimé dans un grillage de protection, Gilles est transporté d'urgence à l'hôpital le plus proche, où son décès est prononcé dans la soirée.

   L'enquête démontrera que Villeneuve a probablement été tué dès le choc initial avec la March, les vertèbres cervicales brisées.

 

_______________________________________

 

La Trahison

 

________________________________________

Gilles Villeneuve et la Scuderia Ferrari

Indissociable de l'écurie Ferrari, le parcours de Gilles n'a pas été facile au volant de voitures pas toujours très performantes...

Jusqu'en cette année 1982 ou avec son équipier D.Pironi ils dominèrent le Championnat....mais ni l'un, ni l'autre ne purent concrétiser pour cause d'accidents graves !

 

SA CARRIERE  :

 

  • 1967 : Début en course régionale de motoneige Skidoo
  • 1973 : Champion du Québec de Formule Ford (9 victoires en 10 courses)
  • 1974 : Champion du monde de motoneige et débuts en Formule Atlantic
  • 1976 : Champion du Canada et des États-Unis de Formule Atlantic (9 victoires en 10 courses). Victoire à l'épreuve de Trois-Rivières devant les pilotes de Formule 1 invités.
  • 1977 : Champion du Canada de Formule Atlantic. Débuts en Formule 1 au GP de Grande-Bretagne sur McLaren, puis deux courses chez Ferrari.
  • 1978 : Formule 1 chez Ferrari (10e du championnat avec 17 points et 1 victoire)
  • 1979 : Formule 1 chez Ferrari (2e du championnat avec 53 points et 3 victoires, victoire à la Race of Champions (Brands Hatch)
  • 1980 : Formule 1 chez Ferrari (12e du championnat avec 6 points)
  • 1981 : Formule 1 chez Ferrari (7e du championnat avec 25 points et 2 victoires)
  • 1982 : Formule 1 chez Ferrari (15e du championnat avec 6 points). Accident mortel aux qualifications du GP de Belgique le 8 mai.

 

________________________________________________________

ILS ONT DIT DE LUI:

 

***

« La manière dont Villeneuve aborde la course automobile est peut-être trop passionnée, trop instinctive et instantanée pour jamais lui valoir un championnat du monde, mais elle explique pourquoi il est adoré dans le monde entier comme aucun autre pilote »

Nigel Roebuck
_________________________________________________________________

***

« Je sais bien qu'aucun être humain peut faire des miracles, mais avec Gilles, on se pose parfois des questions »

Jacques Laffite après la victoire de Gilles à Jarama en 1981
_________________________________________________________________

***

« Dimanche, Gilles Villeneuve m'a fait revivre la légende de Nuvolari »

Enzo Ferrari après la victoire de Gilles à Jarama en 1981
_________________________________________________________________

***

« Villeneuve est le pilote que je respecte le plus. Ce qu'il a de particulier, c'est qu'il est agressif et dur, mais également sensé et responsable, ce qui ajoute encore à son esprit compétitif. Il réfléchit. Très peu de pilotes auraient pu gagner dans cette Ferrari en Espagne, avec ou sans davantage de puissance »

Alan Jones après la victoire de Gilles à Jarama en 1981
_________________________________________________________________

***

« C'est un garçon qui fera une grande carrière, il est fort, agressif, impétueux. Donnez-lui un peu de temps pour s'habituer à la Formule 1 et vous le verrez monter sur le podium »

(aux débuts chez Ferrari)

« Les pilotes démarrent progressivement puis se lancent. Gilles, non, il part et continue toujours au maximum, à cent pour cent. Dans cette philosophie de conduire, une erreur est toujours possible. Quand tu as un pilote impétueux et qui a du tempérament, tu dois accepter qu'il puisse aussi sortir de la piste »

(après le GP de France 1981)

Mauro Forghieri
_________________________________________________________________

***

« S'il risque sa peau, c'est son affaire en course mais il ne peut risquer la vie de tout le monde au départ lorsque nous sommes tous groupés »

Riccardo Patrese
(après Las Vegas 1981)

_________________________________________________________________

***

« Il est un peu fou mais c'est sûrement un phénomène. Il est capable de faire des choses que personne d'autre ne pourrait accomplir »

Nelson Piquet
_________________________________________________________________

***

« Je voudrai savoir qui, parmi ceux qui travaillent en Formule 1 qui dessinent les monoplaces, qui courent ou qui écrivent, ne commettent jamais une erreur. Il se peut qu'il ait commis quelques naïvetés, mais lorsqu'un pilote, à Monte Carlo, fait parler de la Ferrari comme une monoplace capable de remporter le titre et qu'il parvient à faire la une du Times, sept millions et demi d'exemplaires, alors cela veut dire qu'il représente quelque chose. Villeneuve me convient tel qu'il est, avec ses exubérances et ses incompréhensibles risques qu'il prend. Il donne satisfaction au public, il est tel un acteur qui va logiquement à la recherche des applaudissements. Ce qu'il fait est pour cela »

Extrait de la conférence de presse 1981 d'Enzo Ferrari
_________________________________________________________________

***

« Gilles ? Avec sa générosité, avec son hardiesse, avec sa capacité destructive qu'il avait à piloter les monoplaces, broyant transmissions, boîtes de vitesses, embrayages et freins, il nous apprenait ce que nous devions faire pour qu'un pilote puisse se défendre à un moment inattendu, lorsque cela est nécessaire. Il a été un champion de combattivité et nous a donné, a fait grandir tellement de notoriété à Ferrari. Je l'aimais »

Enzo Ferrari, après la mort de Gilles
_________________________________________________________________

***

« Il nous a laissés pour une raison incompréhensible. Sa disparition nous a privés d'un grand champion, d'un homme que j'aimais beaucoup. Ma vie a été marquée par le chagrin : mon père, ma mère, mon frère, mon fils m'ont quitté. Elle est remplie de tristes souvenirs. Je regarde en arrière et je vois ceux que j'ai aimés. Et, parmi ceux-là, je vois le visage de ce grand homme : Gilles Villeneuve »

Enzo Ferrari, après la mort de Gilles
_________________________________________________________________

***

« Il avait été complètement abasourdi par la course d'Imola. Je crois que c'était un homme très pur, presque innocent, sans aucune méchanceté. Il est bien triste que les deux dernières semaines de sa vie aient été si tourmentées, marquées par la désillusion »

Jackie Stewart après la mort de Gilles
_________________________________________________________________

***

« Je pense que Gilles était le parfait pilote de course. De nous tous, c'est lui qui avait le plus grand talent »

Niki Lauda
_________________________________________________________________

***

« Aucun doute, Gilles était anormalement courageux. Comme adversaire c'était un salaud de première classe, mais toujours parfaitement loyal. C'était un pilote stupéfiant »

Keke Rosberg
_________________________________________________________________

***

« Adieu Gilles. Tu étais jeune, loyal, audacieux, simple, et tu aimais t'exprimer dans notre sport comme nul autre ne l'a fait ces dernières années. Tu venais d'arriver au sommet de la gloire et, comme un coup de tonnerre, le destin s'est cruellement emparé de ta vie. Tu laisses un vide immense. Ton talent était une fantastique démonstration qui manquera aux nombreux admirateurs que tu aimais et à qui tu donnais toujours le meilleur de toi même. Ils n'oublieront jamais ce que tu as fait et tu laisseras un souvenir impérissable aux amateurs du sport automobile. Johanne, Mélanie et Jacques, comme nous, seront toujours fiers de toi. Adieu Gilles »

Clay Regazzoni
_________________________________________________________________

***

« Gilles va me manquer. Pour deux raisons : tout d'abord, il était le pilote le plus rapide dans l'histoire de la course automobile, deuxièmement, c'était l'homme le plus authentique que j'ai jamais connu. Mais il est parti. Le souvenir de ce qu'il a fait, de ce qu'il a accompli, sera toujours avec nous »

Jody Scheckter
_________________________________________________________________

***

« Gilles n'était pas seulement le meilleur, un pilote formidable, c'était aussi un homme que j'avais appris à aimer et à admirer. Nous avions des stands contigus et nous nous asseyions souvent par terre, contre le mur, pour bavarder. Tout comme moi, il ne mâchait pas ses mots et je crois que nous étions sur la même longueur d'onde »

Nigel Mansell
_________________________________________________________________

***

« Je le rencontrais quelques fois en voiture à Monte Carlo, nous faisions quelques bêtises, un tête à queue pour nous amuser. Il me souriait et me saluait. Bien sûr quelques fois il ne faisait pas attention à moi. Etrange garçon, Gilles, mais extra »

Beppe Gabbiani
_________________________________________________________________

***

« Entre Long Beach et Monaco, c'était le printemps 1978, je lui disais : Ecoute Gilles, tu dois me faire une promesse : amènes la monoplace à l'arrivée, peu importe en quelle position, mais va au bout. Fais-le pour Ferrari !
Il me regarda et me fit un clin d'œil OK me répondit-il en me tapant sur l'épaule »

« Ce fut une grande époque, nous étions dans le même hôtel à deux pas de l'usine et de la piste de Fiorano. Nous déjeunions ensemble et nous dînions également. Le seul fait de courir pour Ferrari lui amenait des sponsors. Avec les sponsors arrivaient les premiers sous. Mais je me rendis rapidement compte que, pour lui, cela ne comptait pas. J'avais dit à la Matras, une marque de vêtements de Carpi qui le sponsorisait en premier : c'est à moi que vous devez donner l'argent afin que je le lui vire parce que lui, il ne se décidera jamais à aller les chercher »

Ennio Mortara, collaborateur d'Enzo Ferrari
_________________________________________________________________

***

« Gilles avait un immense talent, bien plus que son fils mais il était certainement moins rusé et moins intelligent »

Mauro Forghieri (après le titre mondial de Jacques)
_________________________________________________________________

***

« Gilles avait un immense talent qui restait inexprimé. Il conduisait comme un enfant et personne n'a jamais essayé de lui faire comprendre comment gérer ces voitures. Aussi parce qu'à Maranello, tout lui était permis »

Clay Regazzoni après le titre de Jacques

__________________________________________________________________________

 

Hommage !